BRACONGO DURABLE

S’engager pour les générations futures

A PROPOS DU PROJET

Soucieux de contribuer de manière significative à la mise en œuvre de l’accord de Paris et l’agenda du développement durable (ODD), la BRACONGO s’engage dans un programme RSE ambitieux d’économie inclusive du climat, visant la neutralité carbone, l’approvisionnement responsable et l’inclusion-solidarité économique des populations vulnérables.

ODD ADRESSÉS

  • Travail décent et croissance économique.
  • Lutte contre le changement climatique et la pauvreté.
  • Production et consommation durable.
  • Industrie durable inclusive.

PÉRIODE

2019 – 2030

LES BRASSERIES DU CONGO

La Brasserie du Congo depuis 1949 – Société du groupe Castel


Société Anonyme exploitant en République Démocratique du Congo les activités de production, commercialisation, distribution des boissons alimentaires (bières, boissons gazeuses, eaux, etc.) et négoce de vins & jus de fruit. Elle représente 180 millions USD chiffre d’affaire annuel, 65 Millions USD de contribuable (inclus cordon douanier), 1650 emplois directs, 1 650 Millions en HL de boissons consommées par an, 200 fournisseurs et 12 000 revendeurs, plus de 40 activités socioculturelles accompagnées, 6 Millions volume d’importation par mois.

Connaitre Bracongo

RSE & DURABILITÉ

S’engager pour la Prospérité, la Planète et la Population

Accroitre la performance, la profitabilité et l’attractivité grâce à l’investissement dans l’innovation, la différenciation, l’efficience et la qualité, pour une meilleure prise en compte de l’homme et la planète dans son business.

Prise en compte de l’homme et de l’environnement dans son business

La Responsabilité sociétale (sociale et environnementale) de l’entreprise, est une démarche volontaire de prise en compte dans ses activités, du bien être interne et externe de l’homme et de l’environnement. La RSE est un outil fonctionnel de mise en place du développement durable dans une entreprise avec un effet d’entrainement vers la durabilité de son écosystème extérieur.

Emergeant aux Etats Unis dans les années 30, la RSE évolue aujourd’hui vers l’obligation de l’entreprise de contribuer au développement durable.

La notion de responsabilité remonte au 19ème siècle avec le paternalisme d’entreprise dans les pays industrialisés, mais a émergé aux Etas-Unis durant le New Deal. Le premier courant RSE (1950 – 1960) dit « business ethics », mettait l’accent sur la responsabilité personnelle morale du dirigeant. Le second courant (années 70) dénommé « stratégique utilitariste » se fondait sur l’idée qu’un comportement responsable améliore les performances économiques de l’entreprise. Le troisième courant émergent depuis le sommet de la terre Rio 1992 et l’apparition du livre vert en 2001, s’appuie sur l’idée de soutenabilité : l’entreprise doit contribuer au développement durable.

Emergeant aux Etats Unis dans les années 30, la RSE évolue aujourd’hui vers l’obligation de l’entreprise de contribuer au développement durable.

  • Publiée en 2010 par l’Organisation internationale de normalisation « ISO », la norme ISO 26000 donne des lignes directrices aux entreprises et aux organisations pour opérer de manière socialement responsable. Cela signifie agir de manière éthique et transparente de façon à contribuer à la bonne santé et au bien-être de la société. L’ISO 26000 est conçue comme un guide souple et non comme une norme, mais elle fixe des objectifs à atteindre qui puissent justifier une certification. De ce fait, elle se place au cœur de la stratégie RSE des entreprises.
  • Pour établir le périmètre de la responsabilité sociétale d’une entreprise, la norme ISO 26000 pose 7 fondamentaux autour desquels articuler la réflexion et donc déployer des solutions de responsabilité contributrice au développement durable
  • La gouvernance de la structure
  • Les Droits de l’Homme
  • Les conditions et relations de travail
  • La responsabilité environnementale
  • La loyauté des pratiques
  • Les questions relatives au consommateur et à la protection du consommateur
  • Les communautés et le développement local
Depuis 2017 une centaine d’entreprises et ONG constituent le UN Global Compact Network RDC.

La question des obligations sociale et environnementale des entreprises est prise en compte dans la constitution et différents cadres légaux. Notamment la protection des droits sociaux et économiques des travailleurs, la lutte contre la pollution, et récemment le code minier révisé, qui établit des règles claires d’équité économique avec les communautés locales et la reconstitution écologique après exploitation. De manière courante la RSE se traduit par des actions de bienfaisances souvent humanitaires peu ou pas durables. Comme engagement stratégique volontaire de l’entreprise pour son développement durable et celui de son écosystème, la RSE sous l’angle soutenabilité, est en phase d’appropriation, tractée par quelques multinationales déclinant au niveau local des politiques globales. En 2017 a été créé le UN Global compact Network RDC qui réunit à ce jour 100 entreprises et ONG. Le global compact et la plus grande organisation mondiale de l’engagement citoyen des entreprises et organisations.

Un agenda ambitieux, transversal, universel et inclusif pour transformer le monde à l’horizon 2030.

  • Un agenda ambitieux, transversal, universel et inclusif adopté en septembre 2015 par les Nations Unies, fixant 17 objectifs de développement durable « ODD » pour transformer notre monde. Les ODD devraient adresser des réponses factuelles et durables aux graves crises sociales, économiques et écologiques qui menacent la survie de l’humanité. La RDC s’est fixée 109 cibles prioritaires pour réaliser sa transformation d’ici 2030. Ces cibles prioritaires déclinés en plans stratégiques de développement national définissent la politique en vue notamment d’améliorer les revenus de tous les congolais à minimum 1,25$ par jour, réduire les violences et les inégalités,
  • favoriser une croissance inclusive soutenable, lutter contre le changement climatique et protéger le patrimoine écologique au profit des générations présentes et futures.
    Les entreprises à travers leur RSE apportent une contribution significative dans l’atteinte des ODD, dont le caractère créatif et inclusif permet de fixer des objectifs ambitieux et s’inscrire dans une démarche innovante, permettant de les rendre plus compétitives avec une attractivité pour les actionnaires et les consommateurs plus accrue.

NOTRE RSE

Eco-responsabilité – co-prospérité – engagement collectif

Œuvrer pour un monde vert, inclusif et équitable. Etre le modèle d’entreprise bas carbone, rentable, performante, citoyenne et moderne en RDC.

Améliorer notre attractivité et performance en adressant les préoccupations majeures de nos consommateurs.

Les attentes du consommateur sont de plus en plus tournées vers les enjeux du bienêtre collectif, de protection de l’environnement et de solidarité économique. En plus de la qualité et la compétitivité, La BRACONGO, conformément à sa vision d’être leader dans l’industrie brassicole en RDC, dans le cadre d’une organisation moderne, performante, rentable et citoyenne, s’engage à la mise en place d’une politique RSE ambitieuse concourant principalement à l’atteinte des objectifs de développement durable 8,9,12,13 :

Se doter d’une stratégie RSE créative ciblant la neutralité carbone et la normalisation iso 26.000

  1. Atténuation : Intégrer le bilan carbone et fixer des objectifs de réduction/compensation jusqu’à 100% en 2030.
  2. Communication : parler de notre engagement et inspirer l’ensemble du secteur privé en RDC.
  3. Eco-responsabilité : instaurer une culture d’entreprise éco-responsable pour un verdissement de la brasserie par tous pour tous.
  4. Economie du climat : développer des projets climat créatifs, améliorant la performance de l’entreprise, la création des emplois et les revenus des communautés.
  5. Entraînement : entrainer nos partenaires et consommateurs dans l’action climat.
  6. Leadership : devenir le leader du secteur privé en RDC de la croissance verte inclusive

Le premier brasseur à réaliser et communiquer sur les résultats de son Bilan Carbone en RDC

Pour mettre en place une politique efficace de croissance verte inclusive, la BRACONGO vient de réaliser son premier inventaire d’émissions des gaz à l’origine du changement climatique « GES ». Ce Bilan Carbone® englobe l’activité de brasseur et de distributeur dans la ville province de Kinshasa, près de 13 millions d’habitants, la BRACONGO ayant 55 % des parts du marché sur notre marché.

Généralités

  • Une usine certifiée ISO 9001
  • 18 centres de distribution
  • Périmètre : usine BRACONGO de Kinshasa
  • 1619 employés
  • 4 lignes de production verre et 2 lignes PET
  • 1.575.159 Hls de produits vendus
  • 60 % de PDM bière et 47 % de PDM BG
  • 6,38 Hls d’eau/Hl produit
  • 47,5 Kw/hl produit
  • 48 Kgs vapeur /hl produit
  • 14 482,41 tonnes de déchets générés

Emissions 2018

73.848 teqCO2 (Tonne équivalent CO2 )
Soit : 46,9 kgeCO2 / hectolitre

  • BRACONGO travaille à la réduction de son empreinte carbone, et vise à réduire son impact environnemental à tous les niveaux.
  • BRACONGO s’est fixé des objectifs ambitieux de réduction des émissions de CO2 sur ses activités de production et de distribution.
  • L’entreprise est le premier brasseur en RDC à réaliser et communiquer sur les résultats de son Bilan Carbone®.
  • Le Bilan GES Bracongo englobe l’activité de l’usine et de distributeur dans la province de Kinshasa.
  • Cette étude n’intègre pas l’analyse de fin de vie des produits.

Réduction émissions

Le potentiel de réduction estimée pour Kinshasa est de 38316 teqCO2, Soit 50 % des émissions à l’horizon 2030.

Trois axes stratégiques de réduction :

  1. La coupe immédiate des émissions évitables par des actions d’efficacité et d’éco-responsabilité
  2. L’amélioration continue par des investissements dans des projets inclusifs de verdissement
  3. La compensation des émissions non évitables par l’incitation à la réduction de l’empreinte carbone de nos parties prenantes et l’appui aux projets de reboisement ou de décarbonation des activités de subsistance.

Axe d’atténuation

  • Compensation CO2 : Compenser ses émissions en faisant économiser d’autres pollueurs.
  • Recyclage : Implication dans la structuration des circuits de collecte, recyclage et récupération de 50 % des matériaux.
  • Eco-conception : engager l’entreprise et les parties prenantes dans une démarche éco-responsable.
  • Intégration locale : recherche des fournisseurs locaux ou de proximité des matières premières stratégiques.
  • Energie renouvelable
Réduire nos émissions par des coupes immédiates et compenser avec la réduction d’émissions tierces.

  • Etude et mise en place d’une stratégie interne de réduction immédiate des émissions évitables
  • Dotation d’une charte de responsabilité sociétale pour nos fournisseurs
  • Mise en place d’un programme de décarbonation des points de ventes (bar) BRACONGO
  • Intégration de la plantation d’arbres pour chaque activité sponsorisée
  • Développement de deux projets pilotes d’atténuation et lutte contre la pollution plastique
  • Appui à un projet communautaire de décarbonation de l’économie informelle
  • Soutien d’un programme scolaire de réduction/compensation de l’empreinte carbone

Tout en agissant progressivement sur l’atténuation d’émissions directes, la BRACONGO à travers des actions incitatives, vise à améliorer sensiblement son bilan carbone 2019, par la compensation des économies GES qu’elle fera faire aux tiers émetteurs.

Nos projets durables

Faible empreinte – croissance inclusive – modèle à suivre

Atténuation
Communication
Eco-responsabilité
Projet climat
Entraînement
Leadership

GALERIE

CONTACTEZ-NOUS

ADDRESSE

N° 7666 de l’Avenue des Brasseries, Quartier Kingabwa, Commune de Limete

TELEPHONE

+243 82 850 02 60