Prix Pierre Castel RDC 2020

Nos Partenaires

La Confédération des petites et moyennes entreprises Congolaises (COPEMECO)

         La COPEMECO est une organisation professionnelle, déclarée d’utilité publique et qui travaille en étroite collaboration avec l’Etat Congolais depuis 1991 dans le but d’encadrer, de promouvoir et de défendre les intérêts des Micros, Petites et Moyennes Entreprises.

Les activités de cette entité ont un rayonnement national : la COPEMECO a des bureaux fédéraux dans 14 provinces (sur 26) et est en activité dans les 12 autres par le biais de points focaux. Aujourd’hui, la Confédération des petites et moyennes entreprises Congolaises peut se targuer de compter plus de 5.000 affiliés.

La notion de genre est importante pour cette organisation professionnelle qui compte parmi ses organes, une division de femmes en charge de la gestion des spécificités de entrepreneuriat féminin.

Enfin, COPEMECO possède un Comité de Contrôle et Surveillance qui s’assure de la bonne gouvernance du Conseil d’Administration qui a en charge la gestion quotidienne de l’Association par l’entremise du Secrétariat Exécutif National.

L’association des Ingénieurs Agronomes du Congo (ASSIAC)

L’Association des Ingénieurs Agronomes du Congo « ASSIAC » est une Association sans but lucratif qui rassemble les Ingénieurs agronomes de nationalité congolaise ou étrangère œuvrant en République Démocratique du Congo (RDC).

Cette structure travaille pour l’unité et la défense des droits des ingénieurs agronomes congolais. Il s’agit également d’une plateforme permettant aux ingénieurs agronomes de procéder à des échanges d’expérience.

L’association s’est investie de missions supplémentaires, comme la relance du secteur agricole en RDC. Il s’agit pour ses membres de promouvoir la profession d’ingénieur agronome qui doit sortir du lot par la qualité et l’excellence de ses prestations et services ou encore la mission de s’assurer du fait que toutes les personnes qui pratiquent la profession d’ingénieur agronome en RDC aient reçu une formation académique de base conforme aux standards mondialement acceptés.

Cette structure créée en 1990 est basée à Kinshasa et regroupe près de 1200 ingénieurs agronomes à travers le pays.